Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 17:52

Gilles Legardinier, c'est un auteur que j'aime beaucoup... avec des personnages  attachants... et presque toujours un chat sur la couverture (je craque !).

Vous avez lu Demain j'arrête !, Et soudain tout change, Complètement crâmé... voici Ca peut pas rater, l'histoire de Marie qui, désabusée par les hommes décide de se venger !

 

Connaissez-vous ses polars ?

Nous étions les hommes, poche 2014

L'exil des anges, poche 2014

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 13:05

J'avais envie d'un livre distrayant et ai découvert "Marâtre" de Caroline de Bodinat.

Le style est léger, on sent le vécu... Elle est célibataire, inteligente, performante, cultivée, parisienne, la trentainre  et lui en a 45, directeur, stupide, lâche, deux ados à charge une semaine sur deux... Le couplet classique.

Il fallait s'y attendre... il ne passe pas 2 mins en amoureux; il ne s'occupe pas de ses gamins et elle se dévoue pour faire la baby-sitter gratuitement... il ne dit même pas merci et la soutient encore moins quand elle sévit car les enfants sont de sales gosses mal élevés. Aucun des parents ne s'est aperçu que le gamin de 15 ans fumait régulièrement des joints !

Mon avis : c'est sympa, très réaliste... mais à aucun moment on ne comprend pourquoi une femme intelligente comme Mathilde perd son temps avec imbécile comme Eugène ! (lui a-t-il fait au moins 2 cunni ? très peu probable)

 

Dans le même style j'ai préféré "Le mec de la tombe d'à-côté" de Mazetti

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 10:14

Une plume, une belle analyse du couple... encore une fois Alice Fernay nous enchante !

 

Si vous hésitez encore entre "Plonger" et ce roman je vous conseille celui-ci...

 

Serge est ingénieur, narcissique; Marianne une toute jeune fille, mineure, encore pleine

 d'illusions. C'est à la chorale qu'ils se rencontrent. Serge lui fera la cour quelque temps puis bien vite l'épousera et lui fera un enafnt... alors qu'il avait promis d'atendre sa majorité.

 

Une forme d'études de caractères... L'auteure s'interroge sur 's'aimer" et "aimer"... Un homme est-il capable d'aimer autre chose que lui-même ?

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 12:06

quelquepartennous.jpg    J'aime la littérature scandinave... Je vous fait part de la découverte, un peu fortuite, de ce beau roman qui pose des questions existentielles sur la vie.

 

A Stockholm Rebecka, jeune femme ambitieuse et secrète, laisse derrière elle une brillante carrière, un mari qui l'aime éperdument pour se suicider.

 

Pourquoi ce geste ? Ses proches s'interrogent...

 

Rebecka réaparaît "au ciel". Son corps n'est plus mais son esprit, lui, a survécu. Une sorte de seconde chance lui est offerte en la personne d'Arayan, son ange gardien. Elle ouvre des yeux nouveaux sur ses véritables et va alors essayer d'influer sur le cours des pensées de son mari désemparé.

 

Mon avis :  Sans jamais verser dans le mélo, ce roman questionne des thématiques aussi douloureuses que l'incapacité à communiquer entre des êtres qui s'aiment, la distance à l'autre, la perte, le deuil et la mort.

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 08:57

Il est des auteurs pour lesquels on attend avec impatience la prochaine parution... J.C. Rufin en fait partie. Papaphraser, ré-écrire la 4ième serait de mauvais goût aussi je vous la livre :

 

La 4ième de couverture

 

 

Dans la chaleur d'une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie et tente de démêler l'écheveau de son incroyable destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l'homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la Guerre de Cent ans. Il a changé le regard sur l'Orient, accompagnant le passage des Croisades au commerce, de la conquête à l'échange. Comme le palais auquel il a laissé son nom, château médiéval d'un côté et palais renaissance de l'autre, c'est un être à deux faces. Il a voyagé à travers tout le monde connu, aussi à l'aise dans la familiarité du pape que dans les plus humbles maisons. Parmi tous les attachements de sa vie, le plus bouleversant fut celui qui le lia à Agnès Sorel, la Dame de Beauté, première favorite royale de l'Histoire, disparue à vingt-quatre ans. Au faîte de sa gloire, il a connu la chute, le dénuement, la torture puis, de nouveau, la liberté et la fortune. Cet homme, c'est Jacques Coeur. Il faut tout oublier de ce que l'on sait sur le Moen-âge et plonger dans la fraîcheur de ce livre. Il a la puissance d'un roman picresque, la précision d'une biographie et le charme mélancolique des confessions.

 

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 20:21
 Pourquoi ai-je commencé la lecture de ce livre ?
  
             Je ne sais... mais la lecture de chaque page invitait à poursuivre, jusqu'au dénouement final.
 
Lysander Rief, un comédien anglais se rend à Vienne pour résoudre un problème d'ordre intime. C'est au cabinet du docteur Bensimon qu'il rencontre Hettie Bull, jeune femme passionnée et hystérique avec qui il a une liaison. Accusé d’avoir violé Hettie il doit quitter l'Autriche, avec l'aide de deux diplomates britanniques,.Août 1913
 
Dans une Europe balayée par la guerre, Lysander devient, contre son gré, espion.
 
Curieusement le roman s'articule en chapitres numérotés, comme dans un mémoire.
 
l-attente.jpg
Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 13:34

Vous recherchez un livre pour une lecture à haute voix, pour votre grand-père ou grand-mère ? Je vous recommande les chopines, qu'Odette, ma grand-mère a approuvé !

 

Ils sont quatre. Ils se retrouvent à la même table, au bistrot, tous les soirs avant l'heure de la soupe. Depuis toujours, ils refont le monde et retaillent les costumes des absents. Ils ont une mémoire et même des amours communes. Au crépuscule de leur vie, des secrets ont résisté dans le cœur de chacun. Qui résisteront au-delà de la mort. Elle seule peut les séparer. Elle ne s'en prive pas.

 

Olivier Deck

 

Né à Pau en 1962, écrivain, poète, peintre, musicien… l’œuvre polymorphe de ce Gascon, Béarnais installé dans les Landes, se construit depuis une vingtaine d’années autour de la parole et de l’image.

 

Il commence sa carrière par la peinture, ce qui le mènera à exposer au salon de la Jeune Peinture (Paris, Grand Palais) en 1989, puis au Salon d’Art Contemporain de Montrouge. Défendus par plusieurs galeries, ses travaux figurent dans de nombreuses collections, en France et à l’étranger.

 

Au fil du temps, l’écriture va prendre davantage de place dans sa création. Depuis 1999, il publie régulièrement des romans et des nouvelles, ainsi que de la poésie qu’il porte lui-même sur scène, mise en musique ou simplement dite.



   
Olivier Deck

 

 
Prix des Lettres de l’Académie d’Occitanie, 2008 (Les Yeux noirs)
Prix Spécial du Salon du livre d’Orthez, 2006 (Les Yeux noirs)


 

 

 


 

 

 
 

 

 
 
 

 

Chez d’autres éditeurs

 
Frontières, poèmes, Maurice Aumage, 2005
Une nuit à Madrid, nouvelle, Atelier In 8, 2005
La Neige éternelle, roman, Albin Michel, 2005
Landes, en toute liberté, photographies Martine Chenais, éditions AVFL, 2005
Toréer quand même, récit, éditions Cairn, 2004
Landes, mille pays une âme, photographies de Jean-Bernard Laffitte, éditions Cairn, 2004
Le Chemin du silence, poèmes, éditions Cairn, 2003
L’Homme sans rire, récit, éditions Idlivre, 2003
Carnet illustré, peintures de Jean-Marc Lanusse, éditions Quai Rouge, 2003
Quel temps fait-il au Caplan ? photographies de Pierre Le Gall, éditions Caplan & Co, 2003
Les Chopines, roman, éditions du Rocher, 2002
Cancans, roman, éditions du Rocher, 2001
Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:55

Petits bonheurs de l'édition

Journal de stage

Bruno Migdal

Editions de la différence, 2011

 

 

 

 

Bruno Migdal "travaille dans un établissement scientifique en région parisienne" et a décroché à la fois un congé du-dit établissement et un stage de trois mois (non rémunéré) chez un éditeur parisien.

 

       C'est court, agréable à lire, amusant et instructif.

 

L'autue porte un regard amusé, bienveillant sur cet univers ou il ne fait que passer. Il croque le portrait des habitués de la maison, éditeurs et auteurs, Les manuscrits sont souvent médiocres, les auteurs sont pathétiques, un manuscrit sortant du lot est cependant refusé...

 

.

 

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 20:49

Artémisia Gentileschi sera à l'hommeur en mars 2012 au musée Maillol et c'est en écho à cette exposition tant attendue que je vous signale le livre...

 

                Artémisia,d' Alexandra Lapierre, ed. Robert Laffont EAN  : 9782221084014

 

 

Cette femme peintre fut l'une des premières femmes artistes reconnues en son temps. Elle ne se cantonna pas aux peintures dites féminines - natures mortes, miniatures... - mais excella dans la peinture dite Historique ou à caractère religieux.

 


A travers son roman, Alexandra Lapierre nous fait découvrir la vie de cette artiste hors du commun.

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:22

Un  si joli livre bleu du Mercure.de.France, un titre intrigant, une auteure brillante et prolifique... il n'en fallait pas moins pour j'adore !

 

Le livre se compose de trois parties, chacune portant le nom d'un personnage - François, Emma et Bénédicte. Chacun mène une vie singulière, nous faisant découvrir les souffrances de l'être humain, leur solitude mais aussi l'amitié qui les lie...

 

La 4ième de couverture

 

Lorsque François, agent immobilier, la quarantaine, en rupture de ban avec sa femme et ses enfants, rencontre Emma - la Succulente, il découvre un personnage hors du commun. Certes il n'a pas l'habitude de fréquenter les prostituées. Mais entre eux, la relation n'a rien de charne l: en partageant leurs solitudes, François et Emma deviennent amis. C'est ainsi que François découvre qu'Emma, avant d'être prostituée, a été championne de natation ! Lorsque la Succulente disparaît du jour au lendemain sans laisser d'adrese, François est sous le choc. Peut être la maison de sa mystérieuse amie lui livrera-t-elle quelques secrets...

Repost 0
Published by chatdunet - dans ..littérature
commenter cet article